Quand on libère son coeur d'Or,
    On découvre en soi un...               
(Enigme hyper difficile ;))


tresorcoeur

J’aime bien les images !!!
A l’école j’étais un enfant sage
Pas souvent inscrit au tableau d’honneur,
Mais j’ai appris beaucoup du respect de certaines valeurs.
Ce respect que j'ai  fait il de moi un être un peu lâche ?
Qui n’affronte pas durement les idées qui fâchent ?
La vie m’apprend à payer et à être payé en retour.
J’ai amassé des richesses,
Et une certaine largesse.
Dans un coffre-cœur j’ai accumulé des trésors,
C’est mon porte monnaie avec lequel je règle d’abord…

C’est l’argent ou l’or que l’on a devant soi
Qui est placé à gauche… Dans la poitrine…

Quand le compte est rempli de gentillesse et d’Amour,
Il n’y a pas d’autre moyen que de le donner en débours,
Mais quand le coffre n’est rempli que de haine,
J’imagine la détresse des « moi » difficiles… Sans peine…

A ceux là qui triment dans la colère et la fureur
Je veux bien accorder un prêt… Donneur
S’ils veulent bien l’accepter sans intérêt…
Pour les aider à constituer un capital sans frais…

Chaque fois que je m’approche d’un comptoir,
Pour résoudre un problème, plein d’espoir,
A la préposée qui me reçoit sans mépris
Je présente ma carte et je souris… ;)
Après tout, est elle fautive directement ?
Suis-je déjà certain qu’elle s’en fiche éperdument ?

Que croyons nous, qu’espérons nous recevoir ?
Quand on lance un boomerang plein de merde*
Ne soyons pas surpris d’un retour de verbe
Qui ne sent pas la bonne savonnette… Hasard ?

*(Ben oui ! Je l’ai dit, mais c’est pour la bonne cause ;))

 

Quand je passe après un gros râleur, j’ai toujours un petit clin d’œil et une mimique de sympathie sincère. Croyez le ou pas, mais mon cas est réglé avec beaucoup plus d’enthousiasme, ça tombe bien, je suis venu pour ça!
Cette personne qui me reçoit, elle aurait pu être… Moi, et moi être à sa place… Et je sais ce que je préfère recevoir…

Hé ho ! N’allez pas croire que je suis tout le temps humain comme ça ! Mais quand je ne fais pas ce que je dis, j’ai des regrets, après… Car le problème je l’ai toujours sur les bras et je déglutis mal mes actes manqués. Tout seul, en exil où j’ai fuis l’humanité…
Dernière petite idée/chose : quand nous recevons un vilain boomerang, n’hésitons pas à le rendre de la main à la main (pas la peine de le renvoyer dans la figure, ça ne sert à rien ;)) en précisant simplement que cet objet reçu ne nous appartient pas… Je nous encourage, car je sais que ce n’est pas facile à faire, je lutte encore et encore…
Mais qui c’est qui se sentira mieux  d’avoir mis fin humainement à de stupides hostilités ou à la guerre ?

Si votre réponse à l'énigme est le mot record, vous gagnez encore plus :o)