radiocoeur01

 

           La représentation symbolique de la Saint Valentin qui influence la vie affective des couples amoureux est un peu bousculée dans certains commentaires, très bien argumentés d’ailleurs( ceci est dit sans massage à la pommade qui permet de lisser dans le bon sens le système capillodermique).

Partant du principe que pour chaque chose, malheur (au sens mineur ici ) est bon...

Si on veut bien se donner la peine de faire trois pas en arrière pour un peu de recul, pourquoi cette journée du 14 février ne serait elle pas détournée des voies marchandes par une envie de se dépasser du Commerce ?
Je pense sincèrement qu’il y a en ce jour une opportunité à saisir de montrer que par la foi d’un sentiment amoureux, on peut faire autrement que dépenser « bêtement »… Et un peu trop facilement comme nous incitent à le faire les injonctions scotchées aux panneaux publicitaires.

Et l’originalité ? Et la surprise ?

N’y a-t-il rien qu’on puisse faire pour montrer qu’on aime autrement, et précisément ce jour là ? N’y aurait il pas là de quoi marquer d’une empreinte toute personnelle pour dire je t’aime sur un sentier plus exceptionnel que sur les autoroutes bien balisées que nous annoncent les publicités ?
Un sentier hors des autoroutes pour échapper à la route « In » et dans le vent du moment…

Pour chaque chose… Un nouveau bonheur… Un autre explorateur…
Un autre adorateur… Un autre amoureux…
Aimer c'est aussi relever les défis... Amoureux...