saintvalentinblog

Aujourd’hui est pour vous un jour sans Valentin,
Ou pour vous encore, une soirée sans Valentine…

 

 Venez je vous invite pour un festin !
Dans un endroit un peu particulier, un jardin…
Il est très secret…
Allez y… Entrez…

La table est très jolie, la nappe est habillée de fête…
Il y a toutes les fleurs, et mes chères pensées sont en tête,
Le souci est présent, mais il n’est pas là pour le pire,
C’est lui qui va nous faire rire…

 

Il n’y a qu’un seul verre… Débordant d’un nectar doux et frais,
Chacun y boit à son tour, ce qui permet de partager… Nos pensées…
La cuisine de ce petit jardin est minuscule… Une dînette d’enfant…
La cuisinière que je ne connais pas, mijote uniquement des sentiments,
Et souvent elle n’en prépare qu’un… Cela dépend de l’invité
Qui est souvent une convive…Surprise… Mais désirée…
Je n’ai jamais le temps de prévoir une invitation protocolaire,
Alors pour m’embêter, la cuisinière ne met qu’un seul couvert,
Une seule cuillère… D’Argent… Ou d’Or…
Cela dépend du sentiment, s’il est  Amor…

 

(Oui… Je soupçonne cette cuisinière d’être un peu italienne…)

 

Le repas commence après les grâces et les remerciements
Faits à mon invitée de s’être présentée si élégamment,
L’âme nue et le regard bien présent…
Au début, le repas est très sage,
La cuillère va d’une bouche à l’autre, volage,
Et puis les doigts picorent dans ce mystérieux mets…

 

Alors je m’endors… Dans un rêve multicolore,
Dans lequel je vous ai donné une cuillère en or,
Pour que continue ce repas encore et encore…

coeursaintvalentin1

Nous avons tous un jardin secret,
Ce que nous y faisons nous appartient, c'est vrai.
Je vous ai invité à manger, mais vous auriez pu tout aussi bien lire,
Faire tout ce que vous aimez, et pourquoi pas, écrire... Ou dormir...
Demain quand j'y retournerai, je m'allongerai sur une grande chaise.
Légèrement incliné, les yeux au ciel je rêverai que votre coeur s'apaise,
Et que vous avez, vous aussi, regagné ce jardin qui vous protège,
Pour regarder de tous cotés, là où vous entraîne votre coeur,
Pour y tenir dans vos bras de petite fille... Toutes les fleurs...

 

Ce soir, faites de beaux rêves...
Surtout ne dites rien... Ne vous pincez pas
Vous êtes vous aussi ...   Dans ce rêve là...