Précision du titre : Quand on aime on a toujours vingt ans…

gemmeentoi

Je vous propose un jeu tout nouveau…
Particularité étonnante, il n’y aura pas de perdant…

L’aire de jeu :
Il faut trouver une pièce tempérée, pas trop chaude, au calme, loin des bruits de la société. Une assise confortable est nécessaire, un lit par exemple fera très bien l’affaire. Ou bien des coussins à même le sol qui ne doit pas être froid. La lumière sera dispensée par un éclairage qui s’il n’est pas intime, sera au moins tamisé. Une ou des bougies permettront d’assurer une ambiance paisible et naturelle. Une bonne odeur, diffusée par un bâton d’encens, devra être appréciée comme très agréable par les deux participants. Une musique de fond complètera l’harmonie de l’ensemble.


Vous venez de créer un monde dans lequel vous allez rêver… Et voir…

Préparation des participants :
Chacun doit être libéré des contraintes vestimentaires trop ajustées, puisqu’il va falloir rester assis immobile un …Certain temps…
Les participants doivent se placer face à face, avec le regard à la même hauteur. Au besoin, utiliser des coussins en guise de cales d’épaisseur. Si l’assemblage devient un numéro d’équilibriste, alors il faudra privilégier la position dite couché sur le coté… Avec un oreiller sous la tête…

Déroulement de la partie :
Les yeux fermés, chacun va se concentrer sur sa respiration… Chacun va suivre sa respiration en maintenant son attention sur l’inspiration et l’expiration qui devront être profondes mais pas forcées, en accompagnant d’un léger mouvement du haut du corps jusqu’à sentir délicatement l’abdomen et la poitrine se détendre… Imaginez que vous êtes entourés d’une lumière ou immergés dans un bain de lumière, une mer qui grossit tout autour de vous et occupe tout l’espace qui vous entoure jusqu’à faire disparaître tous les objets. Chaque inspiration devant faire progresser cette lumière douce jusqu’à la sentir vous envahir, jusqu’à sentir que votre corps devient lumineux de la tête au pieds. Vous ne devrez penser avec rien d’autre que votre corps…

Lorsque vous vous sentirez bien, reposés, et complètement détendus, ouvrez les yeux et fixez le regard de celui ou celle qui vous fait face et vous regarde à son tour. Intensément, mais sans sourciller et sans forcer. Allez chercher dans le regard de l’autre ce que vous aimez et qui vous procure un sentiment de paix… Entrez dans ce regard, il est ouvert pour vous accueillir… Quand vous le voulez, quand vous en ressentez l’envie, prenez lui les mains…

NB: Si le téléphone sonne à ce moment de grande intensité… Pleurez et maudissez le monde qui vous entoure! C’est tout ce qui vous reste à faire…

Fin du jeu :
Il n’y en a pas… Désolé, mais l’éternité amoureuse est par essence éternelle…

Gages :
Le premier qui rit aura une tapette, mais si le rire est communiqué, vous aurez au moins gagné ça sur le programme de la télé…

Variantes :
A vous de voir…


J’ai oublié de préciser que ce jeu se joue en couple affectivement déclaré… J’ai tenté l’expérience devant mon miroir… Fiasco complet !
C’est vrai que mon miroir est enchanté, et qu’il ne fait que parler. Je n’ai pas de raison de douter de sa sincérité, mais je pense qu’il est un peu faux cul… Ou qu’il n’a pas l’envie de me faire de la peine… C’est pour ça aussi que je l’aime bien mon joli miroir qui me dit que des choses gentilles ;)