pile_ou_face

J’avais un petit poisson qui s’appelait Rouge
Toute sa vie n’était que cabrioles …
Sur le ventre il était bien
Sur la tranche il l’était moins
Sur le dos c’était fini…


On décrit certaines choses comme étant semblables à notre vie
Pour nous c’est exactement pareil, on vit, on s’épuise et on meurt…
Notre Vie serait donc comme une pièce
Qui ne possèderait que trois façons
Pile, Face… Et la Tranche…


Mais il existe aussi un magnifique moment,
C’est la dimension qui vit avec notre temps…
Lancez la pièce en l’air…
Quand la pièce tournoie en reflétant des milliers de couleurs
Sa courbe ascendante illumine jusqu’au plafond…
Peu de gens peuvent le voir ou le sentir…
Et pourtant… Il suffit de se lancer aussi…

Alors dans la journée, quand j’achète des bonbons
Avec un sourire je ramasse la monnaie sans grande valeur
Et je place toutes ces pièces dans la poche de mon pantalon…
Quand vient la nuit, sans aucun bruit je sors de la maison
Je les lance en l’air en regardant les lumières qui apparaissent
Et tout comme Rouge, à la surface du ciel
Je fais une pirouette sur le coté,
Puis je m’allonge,
La Face…Pile devant les étoiles …

Et après je fouille dans l’herbe pendant des heures…
Ça se paye face contre terre un moment de bonheur…;o)


PS:
L'image? Oui l'image... C'est quoi le message?
Je ne sais pas trop en fait, peut être n'obtenons nous pas toujours l'effet escompté.
Qui sait ce qu'on peut obtenir quand on se lance à l'aveuglette?
Mais si vous avez une autre analyse... Je pense qu'elle sera bonne aussi...
Vala vala ....