mains_enlacees_final

Sa voix devient tremblante, murmurée tout à coup
Sa voix devient bouleversante, si près de son cou,
Infiniment balbutiante, elle est nue au bal des débutantes
Entre  les bras qui peuvent  sentir son âme frissonnante.
Sur son corps il dépose des baisers brûlants
De ses yeux de fièvre elle fixe son regard brillant.

 La candeur s'en est allée… Pressée…

 Pressée d’accueillir l'ardeur,
L'ardeur d'un buisson dardant,
L’ardent d’un frisson de torrent,
Surprenant dans leur lit les amants,
Enflammant leurs corps, les fusionnant
En nuées de laves libérées de leurs flancs.

 Puis tout devient calme, serein…Souriant…

 Au plus profond de leur envie d'une nuit très brève,
Allongés l'un contre l'autre, se préparant aux rêves,
Ils se comblent de mots de bonheur.
A chacun de ces mots naît une fleur....

 Les derniers pétales que l'on pouvait lire sur leurs lèvres
Sont emportés dans un dernier soupir... " Je t'aime..."

 De cette union dont ils n'avaient pas conscience,
Les amants blottis, s'endormaient d'espérances.
Ils joignaient leurs mains, les enlaçaient,
C'est ainsi que le sommeil les fiançait...



PS: Difficile de canaliser une énergie de transformation. C'est une envie très saine qui m'a poussé à transformer des images pour réaliser celle que vous voyez ... Ces images sont à toi DDA, j'ai juste ajouté ma patte, j'espère que c'est la moins gauche...

Edit du 07 octobre 2006...

Voilà qui va se passer facilement d'un commentaire aujourd'hui LE 07 octobre 2006 ;o)

Merci Malia
fete_serge_maliaj














Merci VV


tableau_lune_merci_vero















.