Féerisette (Bisous Féerisette qui se marmotte un brin de toile-net) m’a adressé un lien vers une vidéo qui est enregistrée sur YOUTUBE.

Et c’est parti pour 6 minutes d’émotion en musique,
Et peut être même quelques gouttes d’eau…

Cliquez sur l'image, si vous voulez...


cinema_chevaux

 

C’est l’histoire vraie de la confraternité des espèces.
L’histoire d’une petite poignée d’humains
Au secours des plus faibles voués à une mort certaine…
Une poignée des uns, tendue pour sauver une centaine…


Une moralité humaine me vient immédiatement à l'esprit en ces temps troublés dans lesquels la Fraternité ne joue pas son plein engagement envers les plus faibles...

Faudra t’il des milliers de petites poignées pour sauver notre ensemble ?
Pas sûr… Seuls quelques dizaines tiennent les rênes, et conduisent la totalité. Fasse qu’un jour ils aient l’intelligence d’œuvrer ensemble pour toute l’humanité quand elle est à la dérive, isolée sur une île, n'osant pas et ne sachant plus que faire.
S’ils nous aiment ces petits gouvernants, dix par ci et dix par là, alors nous pourrons les suivre… Sans trop nous mouiller…

J’ai failli ajouter :
Au lieu de nous asservir pour aller plus loin sur notre dos sans nous ménager. Nager…
Ah ben mince, je l’ai dit quand même !

Avec cette vidéo je n’ai pas marché,
J’ai galopé tête nue vers un sentiment de Fraternité,
Mes cheveux murmuraient à l’oreille du vent,
Et mes yeux pleuraient…
Le petit poulain était épuisé, mais vivant…
Sauvé, comme devraient l'être tous les gens...

Je t'embrasse Féerisette, j'adore quand tu ne dors que d'une baguette ;o)
.
.