fleurpleur

 

Pour ne jamais avoir de regrets
Il faut aimer passionnément,
Mais le dire n’est pas suffisant,
Je vous en prie, s’il vous plaît…

 …Là maintenant,
Ne commettez pas cette erreur
D’oublier que vous avez un cœur…
Ne serait ce qu’un instant…

Pour toi Domi chérie, pour toi L.. et pour toi W..
Pour vos messages laissés à une fenêtre…

Pour tous ceux qui laissent sur une table
Une page comme une dérisoire larme…

Pour tous ceux qui sont meurtris
Mais qui vaille que vaille se tournent vers la vie…

Pour tous ceux qui se laissent aller à la peine
Parce qu’on a besoin d’elle pour savoir qu’on est heureux…

Pour la petite communauté des blogs à laquelle j’appartiens
Que j’aime et qui me le rend bien…

J'adresse à un dieu cette prière...

J'ai entendu sa voix malheureuse...
Sa voix fragile et douloureuse...
Enfantine, désolée
Et désemparée...


J'ai posé une main sur mon coeur,
Pour qu'il n'entende plus ses pleurs...


Quand je l'ai retirée...
Elle était ensanglantée...


Dieu ! Faites je vous en prie,
Que ces gouttes de sang deviennent des gouttes de soleil,
Et que les rayons de la pluie...
Deviennent des raies de lumières… Comme au ciel…

Le petit papier sur lequel j'avais écrit cette prière est tout tâché...
Je le tenais serré dans la main pressée contre mon coeur... Il est tout froissé...

Mais, parce qu'il y aura toujours un mais pour notre bonheur...

printempsoperaverdi