mer_ciel_003

On retourne parfois un problème dans tous les sens…
Et… Rien ne vient…

Heureusement,   on peut  aussi  modifier le sens du regard...

 

 

La vie est un festin, et je m’invite à sa table tous les jours. Même si je n’ai pas d’appétit car j’ai au moins le plaisir d’être à cette table en qualité de convive. Alors de quoi allons nous parler durant ce dîner ?
Très opportuniste, je vais profiter de ce moment pour vous parler d'une révolte ancienne...
Je n’ai jamais exprimé les sentiments que je vous dévoile,
Je me sens parfaitement accompagné de la sagesse d’une étoile…

Lors d’un séminaire organisé par des « pratiquants » (trafiquants ?) de doctrines spirituelles, alors que je cherchais une voie, celle de ma petite fille qui s’en était allée, j’ai appris que c’était son Karma et qu’elle l’avait choisi. Pour 2000 francs (300 de nos euros d’aujourd’hui) on m'avait très bien instruit... Merci !
C’était très maladroit de leur part. Mon cœur s’est serré douloureusement, et j’ai décidé de me battre pour fuir une possible dépendance à ces adeptes incompréhensibles de karmas frivoles…

Je vous raconte une histoire vécue personnellement pour vous permettre de mieux comprendre ce qui se passe dans un Hôpital pour Enfants...
C'est assez éloigné de la nature heureuse et tumultueuse des aires de jeu...
A l’hôpital il n'y a pas de balançoire... Elle serait toujours vide...

L'atmosphère très aseptisée qui y règne, occulte manifestement dans l'esprit des gens, les drames qui s'y promènent. Beaucoup des petits pensionnaires sont lourdement équipés de machines qui les maintiennent en vie et les aident à ne pas souffrir. Ces enfants ne savent pas demander qu’on leur donne de la Tendresse et de l’Amour. Les regards lumineux de ces corps blessés, respirent tellement la douceur…
Leurs têtes blondes n'ont souvent plus de cheveux...
Mais ils n'en sont pas malheureux...

L’action des personnels en hôpital ne délivrera pas tous les enfants de ce mal qui nous les prend, nous en avons grandement conscience. Ces enfants sont entre les mains de la Science dont les limites sont bien réelles. Les mamans et les papas se braquent parfois ou bien  nourrissent une rancoeur contre le Système qui dépense de l’argent pour d’autres actions moins humanitaires, mais les âmes qui composent les personnels hospitaliers ont quasiment cette foi que l’Amour délivrera ces enfants. Les parents ne comprennent pas tout, mais ils sont avec eux...
Alors jusqu’au dernier moment, jusqu’à ce qu’elle s’éteigne,
Les parents apprendront à travers cette lueur du regard de leurs enfants qu’ils n’œuvrent pas par pur hasard…

Le karma de ces enfants est de recevoir tout l’Amour de la Terre.

Voilà comment il aurait fallu me donner l’explication d’un sinistre karma, et pas celui de mourir fatalement comme ça, par une  Fatalité déguisée en choix de départ.
J'ai bien conscience de m'exprimer sur un détail de vocabulaire
Mais ce détail, dans le coeur, est aussi gros que toute la Terre...

C’est là le moindre des respects de l’âme des vivants,
Ces vivants qui souffrent d’enterrer leurs morts,
Ces vivants qui ne veulent plus vivre,
Ces vivants qui meurent d’avoir autant d’Amour dans leur cœur,
Ces vivants qui pensent qu’ils ne pourront plus le donner.

Après un certain de temps, la tempête de ma colère s’est calmée… Mais je les vois toujours ces nouveaux adeptes « tout en gel et en génique » ou en « transe personnelle », en quête d’argent à voler et qui inventent magnifiquement bien, des besoins de bonheur facile. Tout n’est pas à jeter, je ne veux pas faire d’amalgame, mais je réclame pour les miens et mes amis un peu de circonspection, un peu de méfiance, un peu d’interrogation… Et plein de volonté pour se battre contre eux-mêmes. Pas pour se changer mais pour s’améliorer…
Pour vivre bien tout simplement…

Quand la douleur ne nous submerge plus, nous pourrions admettre que tout cet Amour en nous est passé par une dure épreuve, mais que cet Amour est là, et que par un regard nous devons maintenant le donner. Par un simple regard... Accompagné d’un sourire…
Alors notre karma sera de trouver et de donner tout l'Amour de la Terre...

300 euros!  Tu parles...
300 heureux ! Ne serait ce pas mieux?

...

Offrir au Monde qui n’a pas su accueillir ces Petits Anges devenus éternels,
Les mots et un regard nouveau, les yeux plongés dans l’océan qui couvre le ciel…
( Merci à une amie pour son inspiration... océanique)

Nos sentiments qui valent pour les enfants en détresse, valent également pour Tous les enfants… Et tous les Grands…