merci

Il me fallait toutes ces émotions
Pour être plus proche de ma nature humaine,
Moi qui ai tant couru pour cacher ma peine…
Un garçon c’est fort, un garçon c’est le plus fort,
Ça ne doit pas pleurer…
Mais il est aussi celui qui souffre bien plus qu’il ne faudrait…

Après tout, les larmes, ce n’est pas grand-chose,
Ce n’est pas ce qui fait de nous des êtres faibles…
Nous aurons bien le temps pendant la Vie
De montrer que nous pouvons dépasser les limites
Ne serait ce que quand on Aime sans …Limite

Vous m’avez gâté en charge émotionnelle
Pouloulou c’était bien lourd,
Mais j’ai réussi à tout poser au creux de mes mains…
C’est joli les larmes quand elles perlent sur la peau,
Et qu’elles viennent de si loin…

Aujourd’hui j’ai fait un beau mariage, mais pas devant Dieu ou Monsieur le maire, non non pas du tout, j’ai juste marié mon cœur avec vos peines, vos messages si prenant, si réconfortant, vos sourires… Les anneaux sont aussi des liens… De nuptial à amical ce n’est plus qu’une question de ban ou de commentaire à publier, pour des unions ou  des mariages de bonnes raisons…
Vous écrivez bien quand l’envie et la passion débordent de vous. L’écriture est comme un mouchoir dans lequel on peut respirer de bonnes odeurs…Vous m’avez trituré, soufflé, mouché (l’autre sens hein !) avec vos mots bien plus ou au moins aussi expressifs que les miens… J’adore votre sensibilité que j’ai faite mienne…

Marie Pierre je t’embrasse cousine chérie… Tu as ce sens de la justesse qui a touché tout le monde en quelques mots… Mam et Domi, je ne vous fais pas de dessin, ou plutôt si, un seul… (c’est toujours le même notez bien !)…

Quant à vous tous…Merci pour ces sourires qui me viennent après la tempête des souvenirs… Les miens, les vôtres, les nôtres…
Serrez vous là…Un peu plus près….Vooooiiiilà…

(((  Un GROS câlin à vous tous !!!!  )))

Serge et Julie…

PS :
A noter sur mes tablettes que cette semaine a été l’exemple grâce à nous tous qu’il peut y avoir de belles choses sur ce Net… Entre les élans chez Anne (Entière) et ici, je crois qu’on atteint les sommets des attentions sentimentales… Je ne suis pas leurré par le système, je sens bien qu’il y a bien plus que du Virtuel… Le nier serait ne pas compter les âmes qui s’y promènent… Voire même qui traversent les écrans à cristaux liquides… Liquides… Larmes… De chagrin et de Rire…